Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Le 2e Grand Prix de France Historique
FIA Master Historic F1 / COURSE 2 - 3/3

La seconde course de Formule 1 de ce GP de France Historique démarre en l’absence du vainqueur de la veille, l’Anglais Martin Stretton, trahi par la boîte de sa Tyrrell 012. Dans une entame d’épreuve plutôt agitée, James Hartley (McLaren MP4/1) en profite pour se porter immédiatement au commandement devant Henry Fletcher (March 761). Dès le tour suivant, ce dernier comment l’irréparable en s’accrochant avec Soheil Ayari, engagé ce week-end à bord d’une Ligier JS17 à moteur V12 Matra. Après une courte neutralisation, c’est au tour d’une autre Ligier de se hisser en tête ; la JS11 ex Laffite de Matteo Ferrer-aza. Dès lors, le jeune Italien contrôle la course et gère jusqu’à l’arrivée une mince avance sur James Hartley et Michael Cantillon (Williams FW07C). Meilleur Français de cette course dominicale, « Mr John of B » hisse sa propre Ligier au huitième rang. Source : Jacques Furet

Grand
51 - Nous n'avons malheureusement pas croisé les « grid girls » sur la ligne de départ cette année !
Grand
52 - Un grand nombre de voitures qui étaient alignées sur les deux courses du week-end, étaient propulsées par l’incontournable V8 Ford Cosworth DFV 3 litres atmosphérique de l’époque.
Grand
53 - F1 Hesketh 308c (1975).
Grand
54 -
Grand
55 - La Lotus 87B est aux petits soins.
Grand
56 - Le spectacle était aussi dans les airs !
Jonathan Vincent, le plus jeune pilote de voltige aérienne au monde, a à trois reprises au cours du week-end enchainé une impressionnante série de figures au-dessus du circuit de Nevers Magny-Cours, et a répondu en direct aux questions de notre chroniqueur Igor Biétry.
Grand
57 - La grille de départ avant la course de F1 a été envahi !
Grand
58 - En historique, le départ des courses se fait lancé, dimanche, James Hartley (McLaren MP4/1 #77) bondit, est prend immédiatement la tête devant Henry Fletcher (March 761 #34).
Grand
59 - Suite à un accrochage, Henry Fletcher a écourté sa course et celle de la Ligier JS17 pilotée par Soheil Ayari.
Grand
60 - Soheil Ayari sur la Ligier JS17 de 1981.
Grand
61 - James Hartley sur McLaren Mp4/1 est à la bagarre avec Matteo Ferrer-Aza.
Grand
62 - L'Ensign MN181-B de Laurent Fort a rencontré un problème moteur, le forçant à capituler dans le 2e tours de course.
Grand
63 - Finalement, après une courte neutralisation, c'est Matteo Ferrer-Aza qui s'empare du commandement, jusqu'au dénouent ultime de la ligne d'arrivée. Alors que l'on fêtait également le cinquantenaire de l’équipe Ligier en présence du plus fameux de ses pilotes ! La victoire du jeune pilote italien aux commandes de la Ligier JS11 avec laquelle Jacques Laffite s’était si souvent illustré en Grand Prix 40 ans plus tôt, est comme un double clin d’œil à l’histoire.
Grand
64 - Pos. 3 - Michael Cantillon sur Williams FW07C (1981).
Grand
65 - Pos. 4 - Jonathan Holtzman sur sa magnifique Lotus 87B (1981).
Grand
66 - Pos. 5 - Andrew Haddon sur sa Hesketh 308c de 1975 dans le virage Imola.
Grand
67 - Pos. 6 - James Hagan sur la Hesketh 308 de 1974.
Grand
68 - Le pilote allemand, Georg Hallau se classe 7e avec sa Theodore N183 de 1983.
Grand
69 - Pos. 8 - Mister John Of B au volant de sa Ligier JS11/15 (1979).
Grand
70 - L'italien Jason Wright a terminé 9e avec la Shadow DN8 (1978).
Grand
71 - Pos. 10 - Mark Hazell et sa Williams FW08C.
Grand
72 - Pos. 11 - Philippe Bonny au volant de la Trojan T103-1 (1974).
Grand
73 - Même s'il termine 12e, Michel Baudoin n'a pas démérité avec sa Hesketh 308e de 1978 en livrée Olympus.
Grand
74 - Côté village, tout était également réuni pour rendre ce 2e Grand Prix de France Historique inoubliable. Expo de clubs, espace enfants, village marchand, espace simulateurs, vente aux enchères..., il y avait à faire et à voir au détour de chaque allée, chaque stand.
Grand
75 - Sous le marteau de Marc-Arthur Kohn...
En marge des courses, deux ventes aux enchères étaient proposés par l'étude parisienne de Marc-Arthur Kohn, dans l’enceinte même du circuit.Pas moins de 150 lots, voitures de course et d'objet d'art étaient en quête d’un nouveau propriétaire !
Avec, notamment, cette monoplace Dallara GP2 (pour Grand Prix 2) de la saison 2005.
Remonter